Dites, écoutez voir

Gavés d’iconique soupe

d’acoustique sauce

nous ne verrons n’entendrons n’aurons rien à dire

et ne serons pas puisque

c’est celui qui dit qui (y) est.

Pour être à l’écoute,

voir sans chercher

du bistrot une branche un pan de mur un bout d’affiche.

Voir, de videre, donc évacuation

voici de l’ouverture

pour un bruit de fond assez fin moulu

pour épouser les fibres de la toile ou du papier.

C’est bon, je peux monter à l’atelier écouter Monk, celui qui selon Cortázar « voyage vertigineusement sans bouger ».

Son thème pour moi toujours inépuisable, c’est Bright Mississipi[1]. Pour commencer, massifs, trois accords fermement plaqués, trois grosses malles obliques disposées en descente escarpée, chargées comme des coups de pinceau de Bada, impérieuses comme ceux qui ouvrent le rouleau de treize mètres He shang hua tu (Fleurs sur fleuve) du Musée de Tianjin. En Chine on dit « Bada » plutôt que « Zhu Da », il me semble bien qu’un bada est aussi un chapeau, et Monk, d’un tempérament aussi raisonnable que Bada en possédait une colossale collection.

Après, on tressaute et tourbillonne, on dévale en idéogrammes sigillaires et cursifs entremêlés d’éclats. C’est un Mississipi torrentiel et volatil peint par un moine new-yorkais, qu’on peut contrebalancer par Evidence qui remonte en quelques pas la même pente mais plus haut, ou par les plus tranquilles escaliers de Misterioso.

Et puisque fluvial est le thème, fluvial sera le format, en indiquant quelque kiosque pour voir, quelque pavillon pour écouter, dixit le pinceau.

Figure 31 Mélopée, 2008, 34 X 138 cm

Figure 31 : Mélopée, 2008, 34 X 138 cm

In la revue Le Couteau, Paris, 22 février 2006

[1] Enregistré avec Body and soul le 1er novembre 1962 dans l’album Monk’s dream.

喂,听听看

浸满图象的汤

音响调味儿汁

要是看不见就听不到也无可述说

也不会成为,既然

说的人自己才是呢![1]

准备好倾听

看而不找寻小酒馆里

一个树枝一块墙一截海报

看,“视空”[2] ,于是撤离

这就敞开

向着景深被碾细的声音

与画布或纸亲昵厮磨

好了,我可以去画室听孟克[3],被科塔萨尔[4]称为“静止中晕眩旅行”的人。

那首《明亮的密西西比河》[5]是我永不枯竭的源泉。一开始,果断敲击出的三个和弦,像峭壁上倾斜而出的三个巨大的树干,浓郁如同八大的笔触,像急切的人们在天津博物馆展开他那13米长卷《河上花图》。在中国,人们喜欢说“八大”,不常用“朱耷”,我记得“bada”也是一种帽子,而像八大一样“理性”的孟克收集无数顶帽子。

接着,我们魂破心惊,旋转奔突,随着嵌满闲章的表意狂草翻卷而下。这是被那个纽约和尚[6]描绘的飞流急逝的密西西比河,我们可以从他的另一支乐曲《一目了然》[7]中获得平衡,后者在同一个斜坡上攀援,但上得更高,或者沿着《神秘》[8]那更宁静的楼梯走上去。

因为大江大河是主题,大江大河也将是尺幅,指出一个亭子以便观看,立一座楼阁[9]以便倾听,进入毛笔的妙言游戏[10]

Figure 27 流动 2006,34 X 138 cm

Figure 27: 流动,水墨宣纸,2006 Fluvial, 34 X 138 cm

Figure 28 孟克色拉 2006 34 X 138 cm

Figure 28: 孟克的沙拉,水墨宣纸, Salade monkienne, 2006,34 X 138 cm

Figure 29 明亮度密西西比 2006 34 X 138 cm

Figure 29: 明亮度密西西比, 水墨宣纸,Brillant Mississippi,2006,34 X 138 cm

载于法国杂志 Le Couteau , 2006年2月22日 程小牧 于硕译

[1] 哲学与童语双关,儿童以此将咒语反弹给说者。

[2] 拉丁词“看”,但与法语词“空”发音近似。

[3] Thelonious Monk, 1917-1982, 爵士乐大师。

[4]Julio Cortázar, 1914-1983, 阿根廷作家,以象征手法讽刺混乱、虚假而可笑的现实世界。

[5] Bright Mississipi孟克最著名的乐曲之一,收录在1962年11月1日录制的专辑《孟克之梦》。

[6] 孟克的名字Monk在英语中意为“和尚”。

[7] Evidence孟克的爵士乐代表作之一。

[8] Misterioso同上。

[9] 法语“楼阁”一词也有“耳廓”的意思。

[10]妙言游戏(Dixit),是一种三人以上玩的德式桌上纸牌游戏。

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s